En route pour New-York

Retour sur la journée du mardi 30 juin : Nous avions presque oublié que L’Hermione était un voilier. Et puis voilà, les moteurs se sont éteints, toute la voilure a été établie, et nous retrouvions pour quelques heures « notre » Hermione, celle qui gîte, qui bouge, qui vit avec les vagues, qui file à…

Lire la suite